Peace & Love {coup de gueule}

coffeeoclock

Et parce que des fois ça fait du bien. Depuis presque deux semaines, je me suis coupée de Facebook. Mon compte est toujours actif, mais je n’y vais plus. D’abord à cause des compétitions de likes, mais si ce n’était que ça. Mon fil d’actu est constitué intégralement de stupidités toujours plus affolantes les unes que les autres. Entre les « vous devinerez quelle star est en couple » ou encore « Un corps parfait en 1 mois sans régime », ou les publications limites obscènes, qui me choquent pas en soi je m’en fiche, mais sincèrement perdre du temps pour voir ce genre de trucs qui ne m’apprennent rien sur rien, bon… j’ai peut être plus intéressant à faire. Et je ne parle même pas du fait de savoir qui s’est connecté et il y a combien de temps, s’il / elle a vu notre message ou je ne sais quoi, ça rend complètement dingue.

Bon du coup on redécouvre un peu les autres réseaux. Twitter j’aime bien, ça reste encore un peu « pro » et c’est une grosse source d’informations intéressantes. Il y a des comptes un peu troll, mais ça reste marrant, pas méchant. (mes mots n’engagent que moi 😉 )

Pinterest est le top du top, pas de compétition, juste des photos sympas, les gens ne racontent pas leur vie. C’est juste une énorme source d’inspiration absolument géniale dans laquelle j’adore me perdre parfois.

Parlons d’Instagram. C’est là que j’ai envie de passer un gros coup de gueule, ahah… J’adore énormément ce réseau. Du moins j’adorais.. Avant c’était un réseau super, où on partageait de jolies photos. Maintenant, c’est un mélange entre Tinder, un journal intime, et un site pornographique. Oui oui, pornographique. Je ne compte plus les comptes de filles / femmes qui se créent un compte, postent de jolies photos et qui finissent par raconter les moindres détails de leur vie. On retrouve des trucs comme (et je n’invente rien)  « Aujourd’hui se passait bien jusqu’à ce que l’école appelle pour me dire que ma petite princesse d’amour était malade alors du coup je suis contrariée ». Oui ? et donc ? Et puis bon, ils sont mignons les parents qui postent 1000 photos de leurs enfants et qui viennent râler car les photos ont été repostées ailleurs. Faudrait peut être arrêter de faire les innocents… Sans parler des détails de la vie privée. Les petits bobos des enfants, les ruptures amoureuses compliquées, et même bien pire, exposer la perte d’un proche pour obtenir le soutient de personnes qu’on ne connait pas… Sérieusement ?

J’ai aussi reçu des messages de mecs me disant « hey, on s’est déjà croisés non? » Bon alors bien tenté, mais même si c’était le cas c’est pas sur mon compte Instagram que j’ai envie que tu m’écrives. Dailleurs, j’ai pas envie que tu m’écrives du tout, viens me parler directement plutôt que de passer une journée à me stalker sur les réseaux. Ah ce mot, stalker. Je l’adore. Et je l’adore encore plus quand il sort de la bouche de personnes qui se pensent tellement importantes qu’elles ressentent le besoin de s’en plaindre. A toutes celles et ceux qui font ça, ne publiez pas 1000 selfies de vous, pour râler ensuite car des personnes vous observent 🙂

Alors vous me direz, ben quitte Instagram si tu en as marre. J’en ai pas marre d’Instagram, car je découvre encore des comptes magnifiques et qui mériteraient d’être un peu plus reconnus.

Ca fait un bien fou de dire tout ça. Rien que de l’écrire me soulage. Et maintenant je peux retourner à la vraie vie, à mes petits plaisirs du quotidien et à mes soucis aussi, ceux que je ne publie pas 🙂

See u,

Ju

Coffe Oclock

Share this

Pin

By Julie

Leave a Comment